Profitez de 10% sur votre prochaine commande en vous inscrivant à la newsletter !

Comment bien choisir ses accessoires pour la pratique du wingfoil ?

Comment bien choisir ses accessoires pour la pratique du wingfoil ?

Comment bien choisir ses accessoires pour la pratique du wingfoil ?

La pratique du wingfoil n’est pas véritablement dangereuse, mais mieux vaut être prudent, une rencontre avec le foil n’est pas très agréable et peut être douloureuse. Les premiers accessoires à prévoir pour rider en wingfoil restent bien entendu les éléments de protection. Voici quelques conseils pour bien s’équiper.

1. Comment choisir son casque ?

Se protéger la tête est devenu fondamental en wingfoil comme dans les autres sports nautiques, le kitesurf ou le windsurf.

Le casque de wingfoil doit être bien ajusté à votre tour de tête. Choisissez un casque avec un ajustement ergonomique et réglable en taille qui enveloppe parfaitement votre tête pour un confort maximal.

La marque ION propose ses nouveaux casques avec Le système 360°-Fit qui permet un ajustement rapide en cas de chute et une répartition uniforme de la pression.  

2. Comment choisir son gilet de protection ?

On distingue deux principales familles de gilets :

1/ Les gilets de flottabilité avec une homologation ‘’Newton’’ dont La valeur de flottabilité minimale doit être de 50 Newtons. Il existe 4 niveaux d’homologation permettant de mesurer l’efficacité d’un gilet en Europe :

  • 50 Newtons pour un utilisation jusqu’à 2 miles d’un abri (3.21 km);

  • 100 Newtons jusqu’à 6 miles (9.65 km);

  • 150 Newtons jusqu’à 60 miles (96. 5 6km);

  • 275 Newtons plus de 60 miles (96.56 km).

Vous retrouvez ses différentes inscriptions à l’intérieur du gilet. Pour 95% des riders pratiquant le wingfoil, un gilet avec 50 Newtons sera amplement suffisant.

2/ Les gilets d’impact, avec une homologation CE, sont conçus en néoprène et renforcés avec des blocs de mousse souple. Ces gilets protègent efficacement des chocs et préservent ainsi votre cage thoracique, votre dos ainsi que vos côtes. Ils proposent un peu moins de flottabilité que les gilets 50 newtons, mais ont l’avantage d’être moins encombrants en navigation. Certains de ces modèles sont conçus pour être compatibles avec un harnais ceinture de kitesurf ou windsurf pour une utilisation multisports nautique.

Pour tous les modèles de gilets de protection, plusieurs possibilités d’enfilage vous seront proposées, soit un passage par la tête avec des sangles de serrage sur le côté pour l’ajustement, soit avec un zip frontal ou sur le côté pour plus de facilité d’enfilage. Certains modèles proposent des poches extérieures ainsi que des panneaux réfléchissants afin d’être plus facilement localisés en mer.

Exemples de tailles

TAILLES

Poids

Tour de poitrine

S

40 < 60 Kg

86 - 92 cm

M

50 < 80 Kg

92 - 98 cm

L

60 < 90 Kg

98 - 104 cm

XL

70 < 100 Kg

104 - 114 cm

XXL

80 < 120 Kg

114 - 124 cm

 

3. Protéger ses jambes et genoux.

Le wingfoil est devenu une activité de plus en plus appréciée qui offre une sensation de liberté et de plaisir incomparable. Cependant, il est important de prendre des précautions pour éviter les blessures. C’est pourquoi on vous conseille de porter un protège-tibia. Ils protègent vos jambes des blessures et des coupures causées par les ailes et les mâts.

Il existe différents types de protège-tibias pour le wingfoil, en néoprène ou en fibre carbone. Les premiers sont moins encombrants et plus légers, les seconds seront plus rigides mais offriront plus de protections.

4. Quel leash pour sa planche de wingfoil ?

On retrouve deux types de leashs : le leash classique, type surf (c’est-à-dire connecté à la cheville) et le leash coiled ceinture. Le terme coiled signifie que le leash est torsadé comme un fil de téléphone.

L’inconvénient du leash classique est qu’il devient gênant au fur et à mesure que l’on se déplace sur sa planche, principalement lors des manœuvres. Le leash a tendance à se coincer dans les orteils ou entre les jambes.

Nous vous conseillons donc le leash coiled ceinture car ce dernier est fixé au niveau de votre dos et non pas à la cheville.Il ne vous gênera pas et vous offrira un maximum de liberté de mouvement sur votre planche de wing.

Vos leashs de planches et d’ailes sont vos seules lignes de vie qui vous raccrochent à votre matériel. Prenez le temps de vérifier régulièrement leur état.

5. Quel leash pour son aile de wing ?

Duotone à développé un leash téléphone de poignet pour une parfaite connexion avec votre aile de wingfoil. Deux tailles sont disponibles, la plus petite 4" (M) est recommandée pour les ailes de moins de 5 mètres. La plus longue 5" (L) pour les ailes de 5 mètres et plus.

On ne saurait vous rappeler combien il est important de rider avec un leash d’aile. Sans leash, c’est regarder partir son aile au vent, même très léger.

6. Comment choisir son harnais de wingfoil ?

S’équiper d’un harnais de wingfoil pour naviguer en wingfoil n’est pas une obligation. Il sera une solution pour se soulager les bras sur les longs bords et pour optimiser ses performances en remontée au vent et vitesse.

Bien sûr, on peut utiliser son harnais de windsurf ou de kitesurf, mais ces derniers restent encombrants et relativement ‘’lourds‘’. Nous vous conseillons un harnais conçu pour la wing. Ils sont d’une conception plus légère (car les efforts de traction sont moindre qu’en windsurf ou en kitesurf) et souvent équipés d’une boucle en PVC pour éviter d'abîmer votre planche. On peut aussi accrocher son leash de planche directement à ces harnais.

Cependant nous le déconseillons aux débutants car c'est une technique supplémentaire à acquérir qui peut créer davantage de difficultés pour rider. Un débutant risque d'abîmer sa planche avec la boucle suite aux nombreuses chutes et remontées sur sa board.

Par ailleurs, ION propose un tout nouveau gilet de flottabilité, Le Rush, équipé d’un harnais amovible. Il s’agit d’une bonne solution pour les adeptes de wingfoil à la recherche de protection et maniabilité.

7. Comment protéger sa board ?

Les sacs de transport ION et DUOTONE sont parfaitement étudiés pour protéger votre foil et votre board. Ils vous offrent une très bonne protection contre les chocs. Ces deux marques proposent aussi des gearbags spécialement étudiés pour transporter votre matériel en avion.

Choisissez une taille de housse qui se rapproche au plus près des côtes de votre planche ou de votre foil.

Voilà, vous êtes désormais paré pour pratiquer le wingfoil en toute sécurité. Les accessoires de protection et de sécurité en wingfoil sont des éléments cruciaux pour les pratiquants de ce sport nautique palpitant. Que ce soit les gilets de flottaison, les casques ou les dispositifs de libération rapide, ces équipements assurent une expérience plus sûre. Investir dans des accessoires de qualité est indispensable pour prévenir les accidents et profiter pleinement de cette discipline.

Payez en plusieurs fois avec Alma ▼

Soyez futé pour vous équiper : payez en plusieurs fois avec Alma et craquez pour le matériel de kitesurf, de windsurf, de stand up paddle ou de wingfoil de vos rêves sans perturber votre budget.

Abonnez-vous à notre newsletter ▼

Ne ratez aucun de nos articles de notre blog, de nos offres exclusives, de nos promotions régulières, de nos nouveautés. Abonnez-vous à notre newsletter et économisez 10% sur votre prochaine commande.

*Livraison standard en France métropolitaine