Les soldes sont là ! Economisez jusqu'à -70% dés maintenant !

Quel sport nautique choisir avec les ados ?

Quel sport nautique choisir avec les ados

Quel sport nautique choisir avec les ados

Partager sa passion des sports nautiques avec ses enfants, leur faire découvrir le milieu aquatique par le biais d’une activité sportive restent des instants privilégiés. Et à l'adolescence, ils veulent partir à l'assaut des flots pour se forger leur propre expérience. Voici quelques infos pour que leur initiation et leur apprentissage se déroulent dans les meilleures conditions.

1. Un peu de sécurité

Toute initiation à un sport nautique requiert une bonne préparation, particulièrement avec les enfants. Evidemment, votre apprenti rideur doit savoir nager, être à l'aise dans l'eau. Il doit aussi savoir coordonner ses mouvements.

Un accident est vite arrivé et l’eau ne pardonne pas : pensez à bien équiper vos enfants avec un casque un gilet adaptés à leur morphologie pour que la session familiale se passe au mieux. Il est plus agréable d’avoir comme souvenir une après-midi à la plage que quelques heures aux urgences de l’hôpital.

Il faut également se protéger du soleil avec un lycra, de l'écrant total et casquette. Lorsque la température de l’eau descend, faites-lui porter une combinaison en 4/3mm ou 5/4mm pour le protéger du froid.

Si vous choisissez d’inscrire votre enfant dans une école de sport nautique, certaines demandent un brevet de natation : il suffit de se rendre dans une piscine municipale avec votre carte d'identité, et de vous adresser au maître-nageur qui lui fera passer un test pour obtenir le certificat.

Vous hésitez sur le sport qu'il pourrait pratiquer, entre le kitesurf, le windurf, le stand up paddle et le windfoil. Voici quelques conseils pour guider son choix.

2. A quel âge un enfant peut débuter En kite ?

Le kitesurf est un sport nautique passionnant et accessible aux enfants et pré-ados à partir de 10 ans. Mais plutôt qu'à son âge, on se réfère à son poids, car les gabarits diffèrents : le poids idéal pour commencer se situe aux alentours de 40 kg. Bien sûr, les futurs kiteurs doivent être à l’aise dans l’eau.

Débuter en kitesurf peut être relativement physique : il est destiné aux enfants dynamiques et assidus, qui auront envie de persévérer.

Nous conseillons de vous rapprocher d’une école comme nos partenaires Kite Passion et Kite Center 83 qui initieront vos enfants aux joies du kitesurf.

3. quel matériel en kitEsurf pour un junior ?

Le choix du matériel de kitesurf n'est pas à prendre à la légère, surtout pour un débutant junior. Là encore, le poids et de la taille de l’enfant déterminent le type de matériel à utiliser. Il doit permettre de rider de manière sécurisée et de progresser.

Nous vous conseillons aussi de vous renseigner sur les conditions de vent du spot où il va débuter, ce qui va déterminer la ou les tailles de voiles et de planches adéquates.

  • Pour débuter en kite, optez pour une aile polyvalente, type freeride. On vous conseille une aile de kite facile et sécurisante, maniable, stable, facile à décoller et à redécoller comme la Duotone Evo ;
  • Même schéma pour la planche : recherchez un flotteur facile, maniable et de petite taille comme la Duotone Gonzales, ou la toute nouvelle Duotone Shred 2023 qui a été mise au point et conçue spécialement pour les juniors ; 
  • S’équiper en occasion, pourquoi pas ? Cependant, attention à ce que le matériel ne date pas de plus de 3 ou 4 ans et ne dépasse pas un nombre trop important de sorties. Vérifiez aussi que le matériel n’a pas subi des réparations.
  • Le harnais est un accessoire important de son équipement. Il existe des modèles pour les juniors comme le ION Ripper Kitesurf, à choisir à la bonne taille et bien ajusté pour éviter les blessures.

Pensez à sa sécurité : un casque et gilet d’impact sont vivement conseillés.

4. le wingfoil ET les ADOS

Deux choix sont possibles : passer par une école de wingfoil, ou commencer avec ses parents, rideurs confirmés !

Nous vous conseillons plutôt la première solution, car une école spécialisée propose le matériel adéquat et un enfant ne contestera jamais les conseils de son moniteur !

Sinon, il est préférable de commencer par étapes :

  • la première est de gérer l’aile uniquement, à terre pour se familiariser avec elle. L'enfant peut commencer par mettre l’aile au-dessus de la tête, sentir la prise du vent et expérimenter différentes orientations ;
  • pour apprendre à maîtriser sa planche, choisissez un plan d’eau plat avec très peu de vent. Dans 80 cm d’eau, ses parents à côté, avec une grande planche à voile ou une planche de SUP gonflable ( environ 300 litres ) pour assurer sa stabilité, il pourra faire ses premiers ‘’bords‘’, bien entendu sans le foil !
  • lorsqu'il est capable de revenir sans voler à son point de départ, envisagez les premiers vols, toujours sur un plan d'eau plat avec peu de vent.
  • ne négligez JAMAIS sa sécurité : un casque et gilet d’impact sont toujours vivement conseillés.

Le choix de la surface de l’aile, du volume de la planche, du foil reste assez complexe pour un enfant qui veut pratiquer le wingfoil : n’hésitez à contacter notre équipe de passionnés qui seront toujours de bons conseils au 04 94 61 26 89 ou par email.

5. ADOS ET WINDSURF : Quelle surface de voile CHOISIR ?

Pour les jeunes qui commencent le windsurf, le maître mot est légèreté du gréement mais aussi maniabilité. Il faut être averti que l’apprentissage du windsurf est physiquement exigeant : n'y ajoutons pas de difficulté supplémentaire à cause d’un matériel inadapté.

  • La meilleure des solutions est d’utiliser le Duotone iRiG One, un gréement gonflable, mis au point par Duotone Windsurf. Hyper léger, vous pouvez gonfler l’iRIG en moins de 2 minutes avec n’importe qu’elle pompe de SUP. N’oubliez pas l’adaptateur. Vous pouvez le fixer sur un SUP rigide, gonflable ou planche (minimum 150 litres de volume) de windsurf de manière très simple. Sa facilité d’utilisation est remarquable. Le plus : pas de risque de blessure avec une structure gonflable ;
  • il est disponible en tailles XS (pour les plus petits), S (gabarit jusqu’à 1,40 m), M (de 1,40 à 1,60 m), L (à partir de 1,60 m). Entre 6 ans et 8 ans, un enfant peut s’initier au windsurf, soit accompagné par ses parents ou dans une école de windsurf. Seul impératif : le matériel doit réellement être adapté à son gabarit et il faut que cela reste une activité ludique pour lui !
  • Débuter en windsurf sera plus facile qu'en kitesurf. Moins physique, pas de gestion des lignes de la barre de kite, votre ado sera plus autonome : il ne devra pas décoller ni reposer son aile. Et surtout, on peut faire du windsurf sur toutes les plages, contrairement au kitesurf où il faut impérativement se rendre dans des zones réservées.

6. Un enfant peut-il accompagner ses parents en sup ?

Vous pratiquez le SUP depuis un certain temps et vous maîtrisez votre stand up paddle ?

Il est temps d'emmener vos enfants sur l'eau pour partager de bons moments et se balader avec eux !

  • Bien se préparer est trés important : en premier lieu, choisissez un plan d’eau calme sans vent, à l’abri de la houle. Votre apprenti doit savoir nager, être équipé d’un gilet de flottabilité et d’une protection solaire ou d’une combinaison néoprène si la température de l’eau est fraîche ;
  • si vous avez un flotteur suffisamment stable (plus de 300 litres de volume), installez votre enfant (assis ou à genoux) à l’avant de la planche. Comme cela, il peut se familiariser avec ce nouveau support et ressentir les plaisirs de la glisse et pourquoi pas, tenter de se mettre debout ;
  • à partir de 6 ou 7 ans, un enfant à l’aise sur l’eau peut se balader en sup à vos côtés avec son propre matériel. Fanatic propose une gamme de sup comme le Ripper Air et des accessoires dont des pagaies adaptées à la morphologie des enfants ;
  • Le stand up paddle reste le sport nautique le plus facile d’accès pour les enfants et les ados : le principe est ultra simple, cela se pratique en mer ou sur tous plans d’eau intérieurs. Cela demande peu de condition physique et un budget moindre par rapport au windsurf et au kitesurf.

7. QUel néoprène CHOISIR pour son enfant ?

Pour accompagner les jeunes rideurs dans leurs aventures, vous pouvez équiper votre enfant de 4 à 16 ans de combinaisons de surf. De nombreuses marques de néoprène comme ION propose des collections étudiées et adaptées à la morphologie des juniors. Ces combinaisons leur apporteront confort et chaleur pour que leurs sessions se déroulent au mieux.

Il est aussi très important de se protéger du soleil : la crème solaire est une très bonne protection mais qui peut perdre ses propriétés dans l’eau. Nous conseillons de leur faire porter un lycra anti UV pour parer les coups de soleil.

Payez en plusieurs fois avec Alma ▼

Soyez futé pour vous équiper : payez en plusieurs fois avec Alma et craquez pour le matériel de kitesurf, de windsurf, de stand up paddle ou de wingfoil de vos rêves sans perturber votre budget.

Abonnez-vous à notre newsletter ▼

Ne ratez aucun de nos articles de notre blog, de nos offres exclusives, de nos promotions régulières, de nos nouveautés. Abonnez-vous à notre newsletter et économisez 10% sur votre prochaine commande.

*Livraison standard en France métropolitaine