FETE DES MERES ! NOTRE SELECTION POUR LUI FAIRE PLAISIR A COUP SÛR !

L’histoire du surf et des sports de glisse aux Jeux Olympiques

L'histoire du surf et des sports de glisse aux Jeux Olympiques

Les sports de glisse aquatiques ont pris une place croissante aux Jeux Olympiques ces dernières années. De la planche à voile au kitefoil en passant par l'introduction récente du surf dans ces compétitions, ces épreuves suscitent un engouement sans précédent. À l’aube des JO 2024, revenons sur ces disciplines sportives plébiscitées par les amateurs de sensations fortes, et plus largement, de sports nautiques.

La planche à voile, épreuve olympique depuis 1984

Également connue sous le nom de windsurf, la planche à voile a fait son apparition aux JO en 1984 lors des Jeux de Los Angeles. Au fil des ans, cette discipline a connu de nombreuses évolutions, grâce notamment à la modernisation du matériel.

Pour les JO de Paris, les planches à voile des athlètes seront équipées d’hydrofoil, couramment appelé “foil”, une aile immergée offrant une grande vitesse de déplacement. Ce modèle remplacera donc le RS:X pour les compétitions de planche à voile.

L'IQFoil est donc le nouveau support olympique de planche à voile (windfoil). Ce nouvel équipement offre un rendu spectaculaire ! La planche surélevée au-dessus du niveau de l’eau permet d’aller beaucoup plus vite.

La sélection des athlètes pour les JO est assez rude puisque chaque pays ne peut avoir que deux représentants : un homme et une femme. Par ailleurs, il faut avoir obtenu un quota olympique suffisant lors des championnats du monde.

La voile, discipline historique des JO

Présente dans les compétitions sportives dès le milieu du XIXe, la voile est devenue un sport olympique lors des Jeux de Paris en 1900. À l’exception de 1904, la voile a depuis lors toujours été présente aux JO, ce qui en fait l’une des plus anciennes disciplines.

Ce sport a d’ailleurs porté le nom de “yachting” et non de voile jusqu'aux jeux de Sydney en 2000. Ce changement dans le nom d’une épreuve sportive est plutôt rare aux JO.

À ses débuts, cette épreuve rassemblait un équipage d’une dizaine de marins avant de céder la place, dans les années 20, à de plus petits bateaux. À ce jour, seules deux personnes maximum sont autorisées par bateau.

Jusqu’en 1988, les équipages étaient mixtes avant que ne soient créées cette même année des épreuves distinctes pour les hommes et pour les femmes. Pour les JO de Paris 2024, seront proposées dix épreuves de voile : deux épreuves mixtes (470 et Nacra 17) et quatre épreuves distinctes par genre.

Le surf, apparaît en 2020 après des années de combat

Malgré sa popularité dans de nombreux pays, le surf a dû attendre 2020 pour être intégré aux JO. Après plusieurs décennies de lutte, la prise en compte de cette discipline dans les JO fut ni plus ni moins la réparation d'une anomalie historique.

 C’est ainsi que les JO de Tokyo 2020 ont accueilli deux compétitions de shortboard, un équipement permettant de réaliser des figures tout en favorisant la vitesse. Ces compétitions réunissaient, pour des raisons d’équité, 20 athlètes féminines et 20 athlètes masculins.

 Cette discipline sera bien évidemment renouvelée lors des JO de Paris.

Le kitefoil, une discipline inédite aux JO 2024

Le kitefoil, également appelé formula kite, fait sa grande entrée aux prochains Jeux olympiques de Paris en 2024.

 Cette discipline dérivée du kitesurf, avec l’ajout d’un foil placé sous la planche, connaît un succès croissant car elle offre plus de vitesse et de sensations. Elle est aussi particulièrement spectaculaire, donnant la sensation que les athlètes “volent” au-dessus de l’eau.

JO 2024 de Paris, les épreuves au programme

Les JO de Paris 2024 offriront une belle place aux sports de glisse aquatique :

 

Le surf

Lors des JO de Paris 2024, c’est Tahiti et son spot mythique de Teahupo’o qui accueilleront les épreuves de Shortboard. Au cours de la compétition, les surfeurs sont évalués par un comité d’arbitrage sur l’exécution de plusieurs vagues. Au final, les deux meilleures vagues seront retenues pour le calcul des points et pour le classement final.

Windfoil (iQFoil)

Les sélections pour les jeux 2024 se feront par le biais des Championnats du monde de voile 2023 ainsi que des qualifications continentales 2023/24 à La Haye, aux Pays-Bas.

Lors des jeux de Paris 2024, les athlètes s’affronteront à la Marina de Marseille. Les épreuves pour les hommes et pour les femmes se dérouleront du 28 juillet au 02 août 2024 : série d’ouverture, série d'ouverture Marathon et course pour les médailles.

Formula kite et voile (dériveur)

Les épreuves de formula kite se dérouleront du 4 au 8 août 2024 à la Marina de Marseille, tandis que les épreuves de voile se dérouleront du 28 juillet au 8 août au même endroit.

La compétition sera composée d’épreuves femmes, hommes et mixtes :

  • Dériveur solitaire ILCA 6 / ILCA 7

  • Skiff 49er / 49erFX

  • Formula kite

  • Multicoque mixte Nacra 17 à foils

  • Dériveur double mixte - 470.

En 2024, les sports de glisse aquatiques continuent d'enrichir le programme olympique, apportant un vent de fraîcheur et d’innovation. Les JO de Paris 2024 s'annoncent passionnants et riches en sensations.

Payez en plusieurs fois avec Alma ▼

Soyez futé pour vous équiper : payez en plusieurs fois avec Alma et craquez pour le matériel de kitesurf, de windsurf, de stand up paddle ou de wingfoil de vos rêves sans perturber votre budget.

Abonnez-vous à notre newsletter ▼

Ne ratez aucun de nos articles de notre blog, de nos offres exclusives, de nos promotions régulières, de nos nouveautés. Abonnez-vous à notre newsletter et économisez 10% sur votre prochaine commande.

*Livraison standard en France métropolitaine