Offrez du sport ! Nos meilleurs idées cadeaux de Noël.

Conseils aux débutants en kitesurf

CONSEILS AUX DEBUTANTS EN KITESURF

CONSEILS AUX DEBUTANTS EN KITESURF

Le kitesurf est un sport de glisse qui provoque beaucoup de questions chez ceux qui veulent le découvrir. Il peut procurer beaucoup de plaisir : vitesse, usage du vent, sauts et aussi balade, surf sur les vagues. Mais ça ne s’improvise pas : voici quelques conseils et informations sur ce sport pour bien débuter.

1. Qu'est-ce que c'est, le kitesurf ?

Le kitesurf est un sport de glisse comprenant une planche de surf, twintip (symétrique avec chaque bout identique) ou foil (ce qui change radicalement ce sport) et une aile spéciale pour utiliser la puissance du vent afin d’avancer. Il faut donc le pratiquer sur des spots dégagés de tout obstacle et avec un vent régulier. Le kiteur est attaché à son aile par un harnais et des lignes. Il contrôle la direction et la puissance de l’aile avec une barre.

2. Le kitesurf est-il dangereux ?

Le kitesurf est considéré comme un sport extrême qui nécessite de prendre des précautions :

  • débuter en prenant des cours dans une école : un stage de 5 ou 10 séances est idéal. C’est très important pour apprendre les bases du maniement de l’aile , du décollage et de la gestion de la puissance, les règles de sécurité, de priorités au décollage, la mise à l’eau et la navigation ;
  • faire attention aux conditions météo en étudiant le bulletin de prévision du vent, pour être certain d’avoir un vent constant pendant toute la session. Le vent influence le choix de la taille de l’aile qui est responsable de la puissance ;
  • attention à la présence de rochers et récifs sur le spot qui compliquent les manœuvres ;
  • il est interdit de naviguer ou de décoller à moins de 100 mètres d’un obstacle ou autres pratiquants de sports nautiques. 

En cas de difficulté à cause d’un grand vent soudain, on doit larguer sa voile pour éviter d’être emporté : il est donc indispensable de vérifier que le système de largage fonctionne bien avant de partir sur l’eau, quand on prépare sa voile sur la plage. Pour éviter tout accident, il est indispensable de prendre soin de son équipement et de remplacer tout élément ou pièce usée.

Le kitesurf est un sport qui se pratique dans des zones autorisées : il faut donc se renseigner auprès de la mairie de la commune où se trouvent les spots. La délimitation des zones de kitesurf dure généralement quelques mois en été, le temps de la saison.

Se protéger est aussi très important : nous vous conseillons de porter un casque et une veste d'impact. Les protections de kitesurf sont disponibles pour les femmes, les hommes et les enfants.

3. Est-ce que le kitesurf est physique ?

Il faut être en bonne forme physique, avoir des jambes résistantes, notamment les cuisses, et aussi des abdos solides. Bien sûr, il faut être à l’aise en milieu marin et savoir bien nager, respirer dans les vagues.

4. A quel âge peut-on commencer le kitesurf ?

Plus qu’avoir un âge minimum, faire du kitesurf impose surtout un poids minimum de 40 kg. En dessous, on est trop léger ! Le poids du kiteur joue aussi un rôle dans le choix de l’aile et il n’existe pas de matériel adapté pour les enfants.

On manipule une aile de kite grâce à une barre, que l’on doit larguer si on éprouve des difficultés à contrôler son aile en cas de vent trop fort : or, un enfant trop jeune ayant des petits bras aura du mal à récupérer sa barre après largage.

5. Qui peut faire du kitesurf ?

Hommes, femmes, tous peuvent faire du kitesurf bien sûr, et les jeunes ayant un poids minimum de 40 kg.

6. Où apprendre à faire du kitesurf en France ?

Il est impératif d’apprendre les bases avec un moniteur dans une école de kitesurf en faisant un stage d’une semaine minimum, en demi-journée, idéalement en cours particulier et avec du pilotage sur la plage. On y apprend la technique liée au matériel, la navigation et on se familiarise avec les règles de sécurité pendant les phases de décollage et d'atterrissage, les priorités, comme en conduite.

En cours, on apprend à également à gérer la direction du vent, sa force, son influence sur le matériel et notamment la puissance de l’aile, son matériel, à décoller, à démarrer sur l’eau (le water start) et piloter son aile, commencer à naviguer avec la planche prendre différentes directions.

Une deuxième semaine de stage en navigation surveillée permet d’approfondir la remontée au vent, les transitions, la position et commencer les sauts.

7. Quelle vitesse de vent pour faire du kitesurf ?

Il faut absolument du vent régulier et constant durant toute la séance pour choisir la taille d’aile adéquate, directement responsable de la puissance.

Les locaux pourront compléter la lecture du bulletin météo : s’ils n’y vont pas, n’y allez pas non plus, surtout bien sûr en cas de phénomènes météorologiques anormaux.

La vitesse de vent en mer s'exprime en nœuds : on pourra donc naviguer entre 10 et 40 nœuds environ. Pour un adulte cela représente des ailes de 15 à 25 m².

8. Comment sortir de l'eau en kite ?

Le départ se fait allongé, le vent dans le dos, planche au pied et aile au zénith. Il faut tirer sur la barre à droite pour aller à droite : l’aile descend en bord de fenêtre, comme une voile de bateau. Elle génère de la puissance pour vous lever sur la planche.

On dirige l’avant de la planche dans la même direction que l’aile et on tire un bord une fois à droite, puis une fois à gauche, toujours avec le vent dans le dos, en essayant de remonter au vent pour s'éloigner du bord.

Payez en plusieurs fois avec Alma ▼

Soyez futé pour vous équiper : payez en plusieurs fois avec Alma et craquez pour le matériel de kitesurf, de windsurf, de stand up paddle ou de wingfoil de vos rêves sans perturber votre budget.

Abonnez-vous à notre newsletter ▼

Ne ratez aucun de nos articles de notre blog, de nos offres exclusives, de nos promotions régulières, de nos nouveautés. Abonnez-vous à notre newsletter et économisez 10% sur votre prochaine commande.